mercredi 21 mars 2012

J'aime pas le lundi

Bien qu'Habana me le réclame à grands cris (ou presque ;) ), pas de photos de ma magnifaïque manucure à pois de la semaine dernière, j'ai pas pensé à demander au Normand de me ramener mon câble pour transférer les photos de mon téléphone au PC...

 J'ai pas pensé non plus à lui demander de me ramener une paire de chaussures, ce qui aurait été bien sympatique pour mes pieds. En effet, quand on a déménagé au début du mois, j'ai pensé à garder avec moi toutes mes fringues (ou presque), par contre, je n'ai pris que deux paires de chaussures : des bottines à talons définitivement trop hauts pour être portées pendant une journée de boulot ordianire (je vous ai déjà dit que le lycée était placé à flanc de colline, et que je me cogne au moins 2 aller retour par jour entre mon bureau (tout en bas) et l'administration (tout en haut) ?), et deuxième paire, des bottes fourées. Concrètement, c'est comme si je n'avais qu'une seule paire, vous imaginez ne porter qu'une seule paire de chaussures pendant un mois, tous les jours pendant 12 heures d'affilée... Ben du coup, j'ai été obligée (oui oui OBLIGEE) d'acheter une nouvelle paire de chaussures de toute urgence.
Ainsi se réalise un fantasme chaussural : des baskets montantes fluo !
Voilà, donc aujourd'hui, je suis au boulot en jean-baskets fluos-sweat à capuche + vernis rose... Je crois que la perspective de me casser bientôt me fait pousser des ailes niveau présentation, et promis, aujourd'hui, je ne ferais pas la gueule si un pion me demande pourquoi je traine dans les couloirs au lieu d'être en cours (véridique !)

Pour continuer dans les trucs que j'ai oublié de demander au Normand, on notera aussi ma boite à thés. Pendant que ma petite dizaine de sachets de thé "Palais des thés" se meurt d'ennui en Bretonnie près d'un non buveur de thé, moi je dois me contenter du thé-vert dégueu qui traine en salle de pause ici...

Pour ma défense, j'étais pas en l'état de tous mes moyens ce week end : le petit virus que je sentais couver depuis quelques jours a décidé d'éclore vendredi soir, pour mon plus grand plaisir (ou pas), d'ailleurs, telle que vous ne me voyez pas à l'instant, j'ai la voix de Jeanne Moreau, le nez en cou-fleur et les yeux larmoyants, j'éternue et je remplis des mouchoirs à tour de bras.

EDIT du mercredi : Ah bah, j'étais tellement en forme lundi que j'ai pas fini mon billet et je l'ai pas publié non plus du coup, quelle quiche !


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. ah ouais, je comprenais pas non plus le titre du message.... (je me disais "mais je suis blonde ou quoi ?" et les mauvaises langues répondront à l'affirmative bien sûr !)

    LN

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tellement à l'ouest que j'ai même pas percuté au titre du billet...

    Bon ben tu nous montreras ta manucure quand tu seras rentrée au pays, sinon je viendrai la voir par moi-même.

    Elles claquent tes baskets, je veux les mêmes - je crois que définitivement on est toutes en phase régression années lycée, moi je me trimbale avec des fringues de kéké surfeur toute la journée, et j'ai envie de me racheter des baskets aussi -.

    Soigne toi bien poulette !

    RépondreSupprimer
  3. Carrément ! C'est la crise d'ado des fringues, et de la tête même, parce qu'en ce moment, j'ai vachement envie de me faire les cheveux rouges ! (et je pense que je vais le faire dès la semaine prochaine, histoire de fêter mon retour en Bretagne !)
    Après ça, je m'achète un sac à dos Eastpak, je le décore au blanco et avec des capsules de bouteille, et je frappe au portail de mon lycée pour voir s'ils veulent bien me reprendre ^^

    RépondreSupprimer